ANCOVART LILLE http://ancovart.lille.free.fr/ ANCOVART LILLE SPIP http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss fr ANCOVART LILLE ancovart.lille@free.fr administrateur1 Sat, 11 Jul 2020 23:13:09 +0200 1er janvier 1970 00:59:59 href="http://ancovart.lille.free.fr/IMG/siteon0.jpg" ANCOVART LILLE http://ancovart.lille.free.fr ANCOVART LILLE RETROUVEZ-NOUS SUR LE SITE NATIONAL http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article226 <p>POUR LES DERNIERES ACTUALITES RETROUVEZ NOUS</p> <p>SUR LE <strong>SITE NATIONAL</strong></p> <p><a href='http://ancovart.fr/' class='spip_out'><strong>Site national</strong></a></p> Wed, 15 Oct 2014 20:00:00 +0200 <p>POUR LES DERNIERES ACTUALITES RETROUVEZ NOUS</p> <p>SUR LE <strong>SITE NATIONAL</strong></p> <p><a href='http://ancovart.fr/' class='spip_out'><strong>Site national</strong></a></p> Adhésion à l'Ancovart (guides conférenciers) http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article222 <p>Adhésion :</p> <p>Pour adhérer à l'Ancovart télécharger le formulaire sur</p> <p><a href='http://ancovart.fr/' class='spip_out'>le site national ANCOVART</a></p> Wed, 15 Oct 2014 09:45:00 +0200 <p>Adhésion :</p> <p>Pour adhérer à l'Ancovart télécharger le formulaire sur</p> <p><a href='http://ancovart.fr/' class='spip_out'>le site national ANCOVART</a></p> La Librairie Internationale V.O ouvre un cours sur l'histoire de l'art http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article225 <p><strong>La Librairie Internationale V.O</strong>. a le plaisir de vous proposer <strong>un cycle de cours d'histoire de l'art</strong> en italien ou en français.</p> <p>Ces cours auront lieu du 24 septembre 2012 au 10 décembre 2012 et auront pour thème :</p> <p><strong>"Le Quattrocento italien : la diffusion de la Renaissance dans les cours italiennes"</strong></p> <p>Il s'agit d'un cycle de 10 cours en langue italienne ou en langue française, d'une durée de 1 heure 30 chacun et au cours desquels Barbara Musetti, docteur en histoire de l'art, vous fera voyager à travers les principales cours italiennes où le langage de la renaissance s'est répandu.</p> <p>Les cours en langue française se dérouleront les lundis de 15h30 à 17h00.</p> <p>Les cours en langue italienne se dérouleront les lundis de 17h30 à 19h00 ou de 19h30 à 21h00.</p> <p>Inscriptions et règlement à compter du 1er juillet 2012 et au plus tard le 15 septembre 2012.</p> <p>Vous trouverez le programme détaillé, les tarifs et les conditions d'inscription dans le fichier joint.</p> <p><strong>Librairie internationale</p> <p>36, rue de Tournai 59000 Lille</p> <p>tél : 03 20 14 33 96</strong></p> Thu, 06 Sep 2012 17:36:00 +0200 <p><strong>La Librairie Internationale V.O</strong>. a le plaisir de vous proposer <strong>un cycle de cours d'histoire de l'art</strong> en italien ou en français.</p> <p>Ces cours auront lieu du 24 septembre 2012 au 10 décembre 2012 et auront pour thème :</p> <p><strong>"Le Quattrocento italien : la diffusion de la Renaissance dans les cours italiennes"</strong></p> <p>Il s'agit d'un cycle de 10 cours en langue italienne ou en langue française, d'une durée de 1 heure 30 chacun et au cours desquels Barbara Musetti, docteur en histoire de l'art, vous fera voyager à travers les principales cours italiennes où le langage de la renaissance s'est répandu.</p> <p>Les cours en langue française se dérouleront les lundis de 15h30 à 17h00.</p> <p>Les cours en langue italienne se dérouleront les lundis de 17h30 à 19h00 ou de 19h30 à 21h00.</p> <p>Inscriptions et règlement à compter du 1er juillet 2012 et au plus tard le 15 septembre 2012.</p> <p>Vous trouverez le programme détaillé, les tarifs et les conditions d'inscription dans le fichier joint.</p> <p><strong>Librairie internationale</p> <p>36, rue de Tournai 59000 Lille</p> <p>tél : 03 20 14 33 96</strong></p> À la découverte des trésors cachés dans les pierres de la ville http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article224 <p><a href='http://www.nordeclair.fr/Locales/Lille/2012/07/10/a-la-decouverte-des-tresors-caches-dans.shtml' class='spip_out' rel='nofollow'>http://www.nordeclair.fr/Locales/Li...</a></p> <p><strong>Le service d'art et d'Histoire de la Ville de Lille a inauguré ce week-end une toute nouvelle balade guidée, pour découvrir Lille sous l'angle de la géologie. Cette visite au ras des pavés a remporté un franc succès.</strong> </strong></p> <p>Pour entreprendre une visite « géologique » de la ville, il faut s'approcher au plus près de la pierre. Ne plus s'intéresser au monument dans son ensemble, mais plutôt à la matière qui le compose. Si on l'écoute attentivement, Éric Berthollon - Bayet, professeur de géologie en classe préparatoire au lycée Fénelon, est capable de faire surgir des animaux disparus d'une simple pierre. De raconter l'histoire d'une chaîne de montagne en partant d'une tuile d'ardoise et de remonter trois cents millions d'années en arrière en effleurant un bloc de granit. Arrivé à Lille il y a trois ans, le chercheur a souhaité connaître un peu mieux les pierres qui composent la ville. Au fil d'une enquête minutieuse, il en a étudié la structure et l'histoire. Le guide Promenade géologique à Lille est le fruit de ce travail, décliné en visite guidée pour la première fois hier.</p> <p><strong> <strong>Des fossiles dans le sol de la vieille Bourse</strong> </strong></p> <p>Sur le sol de la vieille bourse, Éric Berthollon indique quelques traces blanches, incrustées dans les dalles. « Quand on observe la structure de la roche, on peut distinguer des restes d'organismes vivants, incrustés », fait-il remarquer. Autrement dit, des petits fossiles sont visibles à l'oeil nu dans la pierre. « Il s'agit de polypes, des coraux solitaires », précise le guide. En effet, on peut distinguer leurs tentacules en forme d'étoile. Des surprises de ce genre, la visite en regorge. « Pour moi qui suis une Lilloise pure et dure, c'est vraiment très intéressant de redécouvrir ma ville sous cet angle », s'enthousiasme Marie, qui a tout de suite été intriguée par l'intitulé. « A priori, la géologie, ça semble rébarbatif, un peu ennuyeux. Mais on se laisse très vite prendre au jeu ! », s'amuse-t-elle. Elle salue également l'enthousiasme communicatif d'Éric Berthollon qui fait apparaître des récifs coralliens là où l'on ne voyait qu'une banale façade. Face au succès de cette première promenade, le service d'art et d'histoire de la ville de Lille envisage déjà de reproduire l'expérience, deux ou trois fois par an. w Guide « Promenade géologique à Lille » de E. Berthollon et A. Andreoni, édité par le collectif balades géologiques. En vente au Muséum d'Histoire Naturelle , à l'office du tourisme et en librairie spécialisée, 4 E.</p> Tue, 10 Jul 2012 23:03:27 +0200 <p><a href='http://www.nordeclair.fr/Locales/Lille/2012/07/10/a-la-decouverte-des-tresors-caches-dans.shtml' class='spip_out' rel='nofollow'>http://www.nordeclair.fr/Locales/Li...</a></p> <p><strong>Le service d'art et d'Histoire de la Ville de Lille a inauguré ce week-end une toute nouvelle balade guidée, pour découvrir Lille sous l'angle de la géologie. Cette visite au ras des pavés a remporté un franc succès.</strong> </strong></p> <p>Pour entreprendre une visite « géologique » de la ville, il faut s'approcher au plus près de la pierre. Ne plus s'intéresser au monument dans son ensemble, mais plutôt à la matière qui le compose. Si on l'écoute attentivement, Éric Berthollon - Bayet, professeur de géologie en classe préparatoire au lycée Fénelon, est capable de faire surgir des animaux disparus d'une simple pierre. De raconter l'histoire d'une chaîne de montagne en partant d'une tuile d'ardoise et de remonter trois cents millions d'années en arrière en effleurant un bloc de granit. Arrivé à Lille il y a trois ans, le chercheur a souhaité connaître un peu mieux les pierres qui composent la ville. Au fil d'une enquête minutieuse, il en a étudié la structure et l'histoire. Le guide Promenade géologique à Lille est le fruit de ce travail, décliné en visite guidée pour la première fois hier.</p> <p><strong> <strong>Des fossiles dans le sol de la vieille Bourse</strong> </strong></p> <p>Sur le sol de la vieille bourse, Éric Berthollon indique quelques traces blanches, incrustées dans les dalles. « Quand on observe la structure de la roche, on peut distinguer des restes d'organismes vivants, incrustés », fait-il remarquer. Autrement dit, des petits fossiles sont visibles à l'oeil nu dans la pierre. « Il s'agit de polypes, des coraux solitaires », précise le guide. En effet, on peut distinguer leurs tentacules en forme d'étoile. Des surprises de ce genre, la visite en regorge. « Pour moi qui suis une Lilloise pure et dure, c'est vraiment très intéressant de redécouvrir ma ville sous cet angle », s'enthousiasme Marie, qui a tout de suite été intriguée par l'intitulé. « A priori, la géologie, ça semble rébarbatif, un peu ennuyeux. Mais on se laisse très vite prendre au jeu ! », s'amuse-t-elle. Elle salue également l'enthousiasme communicatif d'Éric Berthollon qui fait apparaître des récifs coralliens là où l'on ne voyait qu'une banale façade. Face au succès de cette première promenade, le service d'art et d'histoire de la ville de Lille envisage déjà de reproduire l'expérience, deux ou trois fois par an. w Guide « Promenade géologique à Lille » de E. Berthollon et A. Andreoni, édité par le collectif balades géologiques. En vente au Muséum d'Histoire Naturelle , à l'office du tourisme et en librairie spécialisée, 4 E.</p> Décès de Jacqueline DANYSZ http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article221 <p>Le conseil d'administration a la grande peine de vous annoncer le décès de <strong>Jacqueline DANYSZ</strong>, qui a longtemps été <strong>administratrice et présidente de l'ANCOVART</strong> dans les années 1990.</p> <p>Jacqueline voulait des congrès différents, ouverts, et à Paris en l'an 2000, grâce à l'aide de son mari et de ses enfants, un déjeuner fut organisé au Ministère des Finances. Elle avait une volonté inébranlable et considérait le statut de guide conférencier comme un enjeu important.</p> <p>En tant que présidente de notre association, elle a beaucoup travaillé et beaucoup donné.</p> <p>Jacqueline sera incinérée à Paris au cimetière du Père Lachaise, vendredi 13 avril 2012 à 10h.</p> <p>Le CA et les membres ANCOVART qui l'ont connue, s'associent à la douleur de la famille</p> Wed, 11 Apr 2012 19:37:00 +0200 administrateur1 <p>Le conseil d'administration a la grande peine de vous annoncer le décès de <strong>Jacqueline DANYSZ</strong>, qui a longtemps été <strong>administratrice et présidente de l'ANCOVART</strong> dans les années 1990.</p> <p>Jacqueline voulait des congrès différents, ouverts, et à Paris en l'an 2000, grâce à l'aide de son mari et de ses enfants, un déjeuner fut organisé au Ministère des Finances. Elle avait une volonté inébranlable et considérait le statut de guide conférencier comme un enjeu important.</p> <p>En tant que présidente de notre association, elle a beaucoup travaillé et beaucoup donné.</p> <p>Jacqueline sera incinérée à Paris au cimetière du Père Lachaise, vendredi 13 avril 2012 à 10h.</p> <p>Le CA et les membres ANCOVART qui l'ont connue, s'associent à la douleur de la famille</p> 1940 : exode http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article223 <p>07 mars 2012</p> <p><strong>L'appel de Christian Carion à la mémoire des nordistes...</strong></p> <p>Ce n'est pas si souvent qu'on a l'occasion de construire un film avec son réalisateur. C'est pourtant la proposition - très décente - que fait le réalisateur de « Joyeux Noël » aux Nordistes.</p> <p>Si Christian Carion est aujourd'hui de tous les médias, ce n'est pas, une fois n'est pas coutume, pour faire la promotion de son nouveau film. Le réalisateur de L'affaire Farewell et de Joyeux Noël veut lancer un appel.</p> <p>Un appel à la mémoire des Nordistes, à travers laquelle il espère pouvoir remonter le temps, jusqu'aux années 40. « Ma mère me raconte depuis des années la même histoire, celle de son exode, avec toute sa famille, à l'arrivée des Allemands dans le Nord. Une histoire qui n'a pas été traitée, un vrai sujet de film », raconte-t-il.</p> <p>Un film qu'il compte bien écrire donc, et tourner « dans la région, à l'été 2013 ou 2014 », annonce son producteur Christophe Rossignon. Cela paraît loin pour le commun des mortels, mais en termes cinématographiques, c'est maintenant !</p> <p>« J'imagine un film spectaculaire, parce qu'il se passe beaucoup de choses. Il y a l'armée anglaise, ces officiers qui n'ont pas réussi à rejoindre la côte avant l'arrivée des Allemands, des soldats de métier qui, en partant, sabotent où ils peuvent. Il y a, à Arras, le préfet qui prépare l'évacuation. On lui demande ce qu'on fait des malades de l'hôpital. Ceux qui peuvent bouger, on les emmène, les autres... On compte sur la miséricorde des Allemands ! Pour la prison ? On ouvre tout : c'est des Français, on ne va pas les laisser aux Allemands ! » Des anecdotes, il en a... Des histoires sorties des archives et des mémoires « officielles ».</p> <p>Mais ce que le cinéaste recherche aujourd'hui c'est la vérité populaire de son sujet : « notre intention c'est de faire un film juste, et de rendre la réalité de l'époque, jusqu'aux détails. Ce que les témoignages racontent, c'est du concret. Ma mère qui me parle du chariot et de ce qu'il y avait dessus, je ne peux pas l'inventer. J'ai besoin de la mémoire des familles. » C'est donc à la rencontre de ceux qui ont vécu cette « évacuation », un exode qui a laissé la France en 10 jours dans un état sauvage, qu'il souhaite faire appel, « pour que la génération qui s'en va laisse des traces à la génération suivante ». Et s'il a déjà une trame, rêve d'un « western » sur les routes du Nord, il attend tout de même beaucoup de cet appel. « Il faut juste que les gens nous préviennent qu'ils ont des choses à dire. Et après c'est à nous de venir les voir, et de remettre tout ça en ordre ». Un travail finalement assez vertigineux : « Ça ne me fait pas peur, assure Christian Carion. Je sais qu'à un moment, il y a saturation et que beaucoup de choses se recoupent. Au final, le scénario reprend le dessus. De toute façon, on prendra le temps qu'il faudra ».</p> <p>En attendant, c'est à vous, Nordistes, de prendre la main et d'apporter votre brique - rouge bien sûr - à son édifice cinématographique !</p> <p> Publié dans Aventures cinématographiques, Aventures, petites et grandes, autour de la toile., Chti, Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | Envoyer cette note</p> Thu, 15 Mar 2012 08:42:00 +0100 administrateur1 <p>07 mars 2012</p> <p><strong>L'appel de Christian Carion à la mémoire des nordistes...</strong></p> <p>Ce n'est pas si souvent qu'on a l'occasion de construire un film avec son réalisateur. C'est pourtant la proposition - très décente - que fait le réalisateur de « Joyeux Noël » aux Nordistes.</p> <p>Si Christian Carion est aujourd'hui de tous les médias, ce n'est pas, une fois n'est pas coutume, pour faire la promotion de son nouveau film. Le réalisateur de L'affaire Farewell et de Joyeux Noël veut lancer un appel.</p> <p>Un appel à la mémoire des Nordistes, à travers laquelle il espère pouvoir remonter le temps, jusqu'aux années 40. « Ma mère me raconte depuis des années la même histoire, celle de son exode, avec toute sa famille, à l'arrivée des Allemands dans le Nord. Une histoire qui n'a pas été traitée, un vrai sujet de film », raconte-t-il.</p> <p>Un film qu'il compte bien écrire donc, et tourner « dans la région, à l'été 2013 ou 2014 », annonce son producteur Christophe Rossignon. Cela paraît loin pour le commun des mortels, mais en termes cinématographiques, c'est maintenant !</p> <p>« J'imagine un film spectaculaire, parce qu'il se passe beaucoup de choses. Il y a l'armée anglaise, ces officiers qui n'ont pas réussi à rejoindre la côte avant l'arrivée des Allemands, des soldats de métier qui, en partant, sabotent où ils peuvent. Il y a, à Arras, le préfet qui prépare l'évacuation. On lui demande ce qu'on fait des malades de l'hôpital. Ceux qui peuvent bouger, on les emmène, les autres... On compte sur la miséricorde des Allemands ! Pour la prison ? On ouvre tout : c'est des Français, on ne va pas les laisser aux Allemands ! » Des anecdotes, il en a... Des histoires sorties des archives et des mémoires « officielles ».</p> <p>Mais ce que le cinéaste recherche aujourd'hui c'est la vérité populaire de son sujet : « notre intention c'est de faire un film juste, et de rendre la réalité de l'époque, jusqu'aux détails. Ce que les témoignages racontent, c'est du concret. Ma mère qui me parle du chariot et de ce qu'il y avait dessus, je ne peux pas l'inventer. J'ai besoin de la mémoire des familles. » C'est donc à la rencontre de ceux qui ont vécu cette « évacuation », un exode qui a laissé la France en 10 jours dans un état sauvage, qu'il souhaite faire appel, « pour que la génération qui s'en va laisse des traces à la génération suivante ». Et s'il a déjà une trame, rêve d'un « western » sur les routes du Nord, il attend tout de même beaucoup de cet appel. « Il faut juste que les gens nous préviennent qu'ils ont des choses à dire. Et après c'est à nous de venir les voir, et de remettre tout ça en ordre ». Un travail finalement assez vertigineux : « Ça ne me fait pas peur, assure Christian Carion. Je sais qu'à un moment, il y a saturation et que beaucoup de choses se recoupent. Au final, le scénario reprend le dessus. De toute façon, on prendra le temps qu'il faudra ».</p> <p>En attendant, c'est à vous, Nordistes, de prendre la main et d'apporter votre brique - rouge bien sûr - à son édifice cinématographique !</p> <p> Publié dans Aventures cinématographiques, Aventures, petites et grandes, autour de la toile., Chti, Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1) | Envoyer cette note</p> De Bruxelles à Tournai, sur les pas de Victor Horta http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article220 <dl class='spip_document_270 spip_documents spip_documents_left' style='float:left;'> <dt><a href="http://ancovart.lille.free.fr/IMG/pdf/De_Bruxelles_a_Tournai_sur_les_pas_de_Victor_Horta.pdf" title='PDF - 29.4 ko' type="application/pdf"><img src='http://ancovart.lille.free.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 29.4 ko' /></a></dt> </dl> Tue, 29 Nov 2011 11:40:52 +0100 <dl class='spip_document_270 spip_documents spip_documents_left' style='float:left;'> <dt><a href="http://ancovart.lille.free.fr/IMG/pdf/De_Bruxelles_a_Tournai_sur_les_pas_de_Victor_Horta.pdf" title='PDF - 29.4 ko' type="application/pdf"><img src='http://ancovart.lille.free.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 29.4 ko' /></a></dt> </dl> Communiqué du Conseil d'Administration. http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article219 <p>Nice 23 novembre 2011.</p> <p>C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès, ce jour, de</p> <p><strong>Madame Françoise DUPLOUY,</p> <p>fondatrice de l' ANCOVART.</strong></p> <p>Mme Duplouy est toujours restée fidèle à notre association après la fin de ses activitées. Elle nous avait reçu lors qu congrès de Nice en janvier 2011, quand nous avions fêté les 25 ans de l'ANCOVART. Elle venait de reprendre son adhésion pour 2012.</p> <p>Toutes nos pensées à sa famille.</p> Wed, 23 Nov 2011 11:22:35 +0100 administrateur1 <p>Nice 23 novembre 2011.</p> <p>C'est avec beaucoup de tristesse que nous apprenons le décès, ce jour, de</p> <p><strong>Madame Françoise DUPLOUY,</p> <p>fondatrice de l' ANCOVART.</strong></p> <p>Mme Duplouy est toujours restée fidèle à notre association après la fin de ses activitées. Elle nous avait reçu lors qu congrès de Nice en janvier 2011, quand nous avions fêté les 25 ans de l'ANCOVART. Elle venait de reprendre son adhésion pour 2012.</p> <p>Toutes nos pensées à sa famille.</p> Le musée de la Piscine fête ses 10 ans http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article218 <dl class='spip_document_269 spip_documents spip_documents_center' > <dt><a href="http://ancovart.lille.free.fr/IMG/pdf/la_piscine_10ans.pdf" title='PDF - 20.7 ko' type="application/pdf"><img src='http://ancovart.lille.free.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 20.7 ko' /></a></dt> </dl> Fri, 21 Oct 2011 19:02:50 +0200 <dl class='spip_document_269 spip_documents spip_documents_center' > <dt><a href="http://ancovart.lille.free.fr/IMG/pdf/la_piscine_10ans.pdf" title='PDF - 20.7 ko' type="application/pdf"><img src='http://ancovart.lille.free.fr/prive/vignettes/pdf.png' width='52' height='52' alt='PDF - 20.7 ko' /></a></dt> </dl> ARRAS : journée de formation http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article217 Sat, 30 Jul 2011 11:26:16 +0200 Ancovart sur internet http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article215 <p><img src="http://ancovart.lille.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Congrès des guides conférenciers à Lille en 2010 : Roubaix <a href='http://www.dailymotion.com/video/xc90iu_congres-des-guides-conferenciers-a_news' class='spip_out' rel='nofollow'>http://www.dailymotion.com/video/xc...</a></p> <p>Par leblog2roubaix</p> <p><img src="http://ancovart.lille.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Congrès de Nice en 2011</p> <p><a href='http://www.youtube.com/watch?v=tmmywNVnYME' class='spip_out' rel='nofollow'>http://www.youtube.com/watch?v=tmmy...</a></p> Fri, 29 Jul 2011 11:41:59 +0200 <p><img src="http://ancovart.lille.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Congrès des guides conférenciers à Lille en 2010 : Roubaix <a href='http://www.dailymotion.com/video/xc90iu_congres-des-guides-conferenciers-a_news' class='spip_out' rel='nofollow'>http://www.dailymotion.com/video/xc...</a></p> <p>Par leblog2roubaix</p> <p><img src="http://ancovart.lille.free.fr/squelettes-dist/puce.gif" width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> Congrès de Nice en 2011</p> <p><a href='http://www.youtube.com/watch?v=tmmywNVnYME' class='spip_out' rel='nofollow'>http://www.youtube.com/watch?v=tmmy...</a></p> Le Prieuré de Fives http://ancovart.lille.free.fr/spip.php?article214 <p>demander le document à l'auteur</p> Fri, 22 Jul 2011 09:09:22 +0200 <p>demander le document à l'auteur</p>